À partir du 11 mai, le déconfinement devrait s'accompagner de l'obligation, pour ceux qui empruntent les transports en commun, de porter un masque quel que soit le trajet. Édouard Philippe l'a très sérieusement envisagé dimanche, lors de sa conférence de presse.

Il s’agit d'inciter désormais très largement les Français à se couvrir le visage pour réduire les risques de propagation du virus,

Pourquoi porter un masque dans les transports, au travail ou en faisant ses courses ?

Aux heures de pointe dans les bus et les trains bondés, au travail où les échanges physiques sont nécessaires, ou dans les magasins il est souvent impossible de se tenir à plus d'un mètre du voisin. Le déconfinement entrainera aussi lors des activités de la vie courante une plus grande proximité entre les personnes. Le masque est  donc en proximité le seul geste barrière possible. Le masque chirurgical protège de l'air contaminé qu'une personne porteuse du virus exhale en parlant, en toussant, en éternuant.

C’est le but du masque Vigivirus de L’effet Domino : si tout le monde porte un masque, tout le monde est protégé des projections

« Avec le Covid-19, on peut être contaminant un ou deux jours avant de commencer à développer des symptômes. On ne peut savoir qu'on est contaminé qu'a posteriori. 

Même si, d'un point de vue épidémiologique, la littérature scientifique ne permet pas d'avoir des certitudes, il peut être intéressant que tout le monde ait un masque », affirme  Isabelle Bonmarin, responsable de l'unité de prévention des risques infections et environnementaux à Santé publique France.

Un masque est-il  suffisant  ?

Le lavage des mains et les gestes barrières restent essentiels et protègent plus largement que le masque, qui est réservé au contact rapproché, il est essentiel de ne pas modifier son comportement général de distanciation sociale. Le masque permet cependant de réduire considérablement le risque lié au déconfinement dans les cas de contacts rapprochés

Pour que la barrière du masque en soit efficace, des règles s'imposent : 

  • se laver les mains pour mettre son masque ; ensuite, le positionner correctement. 
  • Le masque doit être pincé au niveau du nez, couvrir jusque sous le menton, et ne pas laisser passer d'air, ce qui, en principe, ne permet pas aux hommes de conserver une longue barbe. À moins d'avoir une hygiène drastique de son visage.

Il ne faut pas non plus toucher le masque une fois qu'il est en place car c'est ce geste qui est potentiellement contaminant. Si vous le faite lavez vous les mains

Quelle efficacité our le port du masque ?

Le 3 avril, la revue Nature publiait une étude consacrant l'efficacité du masque dans une stratégie d'atténuation de la transmission des « coronavirus humains saisonniers, des virus grippaux et des rhinovirus ». Les auteurs de cette étude ont montré que le souffle d'un porteur de masque (gouttelettes respiratoires et aérosol) ne comprend pas de trace génétique d'un coronavirus alors que le souffle des non-masqués en contient dans trois à quatre cas sur dix.

Le masque barrière Vigirus de l’effet Domino a été conçu pour apporter une protection la plus élevée possible pour les masques de catégorie 1. Il est plus efficace que la plupart des masques chirugicaux.

Le masque barrière VIGIVIRUS L'effet Domino est un masque Haute performance validé par la DGA qui respecte la norme de fabrication AFNOR SPEC S76-001

S'il est porté par une personne infectée, elle ne peut contaminer son entourage, même si l'entourage  ne porte pas de masque. 

Il est donc particulièrement sécurisant.

C'est un masque technique qui comporte 6 couches 

deux couches en textile de confort et 4 couches de matériau  filtrant Subrenat en Polyprolylène très résistant et d'une respirabilité exceptionnelle. 

La  respirabilité de son filtre est  3 fois supérieure à l'obligation de la norme, il peut donc être porté confortablement qu'elle que soit l'activité.

Il est aussi très léger (< 20 grammes) ce qui le rend confortable à porter dans le temps 

Il est très efficace en filtration : 99,3% des particules fines de 1 µ sont filtrées. Le masque ViGIVIRUS  est plus efficaces en filtration que les masques chirurgicaux courants  (> 95% des particules filtrées mais à seulement 3µ)